Si le tempo actuel des rapports spontanés se maintient, le nombre de dénonciations augmentera encore d'environ 25% en 2014. Lors des sept premiers mois de l'année, 1.608 Belges ont dénoncé une personne aux autorités fiscales. Outre la fraude fiscale, ces dénonciations concernent souvent des violations de la législation sociale, comme le travail non déclaré, la fraude à l'aide sociale ou au domicile.

Un peu moins d'une dénonciation sur trois est anonyme. Les personnes dénoncent souvent quelqu'un de leur entourage, comme un voisin, un ancien conjoint, un membre de leur famille ou d'anciens collègues.

Si le tempo actuel des rapports spontanés se maintient, le nombre de dénonciations augmentera encore d'environ 25% en 2014. Lors des sept premiers mois de l'année, 1.608 Belges ont dénoncé une personne aux autorités fiscales. Outre la fraude fiscale, ces dénonciations concernent souvent des violations de la législation sociale, comme le travail non déclaré, la fraude à l'aide sociale ou au domicile. Un peu moins d'une dénonciation sur trois est anonyme. Les personnes dénoncent souvent quelqu'un de leur entourage, comme un voisin, un ancien conjoint, un membre de leur famille ou d'anciens collègues.