Parmi ces nouvelles demandes, 1.428 ont été déclarées recevables et traitées par le service en 2014. Le nombre de dossiers ayant abouti à un accord mutuel s'est élevé à 931, soit 65%. Les désaccords persistants sont au nombre de 300 (20%).

Le service de conciliation fiscale est opérationnel depuis juin 2010. Il veille à concilier les points de vue des contribuables et de l'administration fiscale fédérale en cas de désaccord persistant. En près de cinq ans, 14.500 demandes de citoyens, de sociétés ou leurs représentants ont été reçues par le service.