Chaque année, le fisc indique sur son site internet les groupes qui feront l'objet d'une attention supplémentaire. Cette année, le fisc ciblera les chefs d'entreprise qui déclarent leurs frais professionnels réels afin d'y détecter des abus éventuels.

Certains contribuables dont on pourrait penser que les revenus déclarés sont inférieurs aux revenus réels feront aussi l'objet d'une attention particulière. "Celui qui fait des dépenses sans commune mesure avec les revenus déclarés doit prouver d'où vient l'argent", souligne Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances.

Les sociétés de management peuvent aussi s'attendre à des contrôles renforcés.