La banque centrale chinoise a décidé d'un cours pivot de 6,7890 yuans contre le dollar, contre 6,7896 yuans pour un dollar vendredi, selon un communiqué sur son site Internet. Si le gain est très modeste, c'est le niveau le plus élevé du yuan par rapport au billet vert depuis la réforme du système chinois de taux de change de juillet 2005, qui l'avait désarrimé du dollar pour l'adosser à un panier de devises.

La Chine a fait l'objet de nouvelles pressions de ses grands partenaires lors du sommet du G20 qui vient de se tenir à Toronto, notamment de la part du président Obama qui l'a appelée à "prendre au sérieux" son engagement de laisser s'apprécier sa monnaie. Le cours pivot représente le seuil autour duquel la monnaie chinoise fluctue quotidiennement, dans une limite de plus ou moins 0,5 % vis-à-vis du dollar. Il est basé sur la moyenne des taux évalués par des teneurs de marché mais reste déterminé par la banque centrale de l'Empire du milieu.

"S'il y a un changement dans le taux de change du renminbi, c'est dû à la dynamique interne de l'économie chinoise !"

La Chine ne cèdera pas aux pressions du G20 sur le yuan, avait déclaré samedi un responsable de la délégation chinoise à Toronto. "S'il y a un changement dans le taux de change du renminbi, c'est dû à la dynamique interne de l'économie chinoise, et non à la pression d'un quelconque pays ou organisation internationale !", indiqua Ma Xin, haut responsable de la Commission de développement et réforme internationale, au cours d'un point de presse.

La banque centrale de Chine avait fixé un taux de change yuan contre dollar au plus haut depuis cinq ans vendredi, à la veille du sommet du G20 de Toronto, dans l'espoir visiblement de désamorcer les critiques de ses grands partenaires qui l'accusent de maintenir sa monnaie indûment sous-évaluée.

Trends.be, avec Belga

La banque centrale chinoise a décidé d'un cours pivot de 6,7890 yuans contre le dollar, contre 6,7896 yuans pour un dollar vendredi, selon un communiqué sur son site Internet. Si le gain est très modeste, c'est le niveau le plus élevé du yuan par rapport au billet vert depuis la réforme du système chinois de taux de change de juillet 2005, qui l'avait désarrimé du dollar pour l'adosser à un panier de devises.La Chine a fait l'objet de nouvelles pressions de ses grands partenaires lors du sommet du G20 qui vient de se tenir à Toronto, notamment de la part du président Obama qui l'a appelée à "prendre au sérieux" son engagement de laisser s'apprécier sa monnaie. Le cours pivot représente le seuil autour duquel la monnaie chinoise fluctue quotidiennement, dans une limite de plus ou moins 0,5 % vis-à-vis du dollar. Il est basé sur la moyenne des taux évalués par des teneurs de marché mais reste déterminé par la banque centrale de l'Empire du milieu."S'il y a un changement dans le taux de change du renminbi, c'est dû à la dynamique interne de l'économie chinoise !"La Chine ne cèdera pas aux pressions du G20 sur le yuan, avait déclaré samedi un responsable de la délégation chinoise à Toronto. "S'il y a un changement dans le taux de change du renminbi, c'est dû à la dynamique interne de l'économie chinoise, et non à la pression d'un quelconque pays ou organisation internationale !", indiqua Ma Xin, haut responsable de la Commission de développement et réforme internationale, au cours d'un point de presse.La banque centrale de Chine avait fixé un taux de change yuan contre dollar au plus haut depuis cinq ans vendredi, à la veille du sommet du G20 de Toronto, dans l'espoir visiblement de désamorcer les critiques de ses grands partenaires qui l'accusent de maintenir sa monnaie indûment sous-évaluée.Trends.be, avec Belga