Le taux de chômage a augmenté de 0,1 point à 7,3% par rapport au mois précédent mais dans le même temps les créations d'emplois ont grimpé à 204.000 alors que les analystes s'attendaient dans leur prévision médiane à 100.000 nouvelles embauches.

Les chiffres ont été influencés par la fermeture du gouvernement pendant deux semaines et demi en octobre du fait de la crise budgétaire. Dans une des deux enquêtes sur laquelle se base le ministère du Travail pour réaliser le rapport sur l'emploi, les fonctionnaires contraints de rester chez eux pendant cette période ont été comptés comme des chômeurs alors que dans une autre enquête, ils ne l'ont pas été, a indiqué un statisticien.

Les créations nettes d'emplois en octobre sont intervenues dans les secteurs des loisirs, de l'hôtellerie et des restaurants (+53.000), de la distribution (+44.000), des services professionnels et techniques (+21.000). Dans une moindre mesure, les nouvelles embauches ont aussi concerné le secteur manufacturier (+19.000) et les services de santé (+15.000).

Le taux de chômage a augmenté de 0,1 point à 7,3% par rapport au mois précédent mais dans le même temps les créations d'emplois ont grimpé à 204.000 alors que les analystes s'attendaient dans leur prévision médiane à 100.000 nouvelles embauches. Les chiffres ont été influencés par la fermeture du gouvernement pendant deux semaines et demi en octobre du fait de la crise budgétaire. Dans une des deux enquêtes sur laquelle se base le ministère du Travail pour réaliser le rapport sur l'emploi, les fonctionnaires contraints de rester chez eux pendant cette période ont été comptés comme des chômeurs alors que dans une autre enquête, ils ne l'ont pas été, a indiqué un statisticien. Les créations nettes d'emplois en octobre sont intervenues dans les secteurs des loisirs, de l'hôtellerie et des restaurants (+53.000), de la distribution (+44.000), des services professionnels et techniques (+21.000). Dans une moindre mesure, les nouvelles embauches ont aussi concerné le secteur manufacturier (+19.000) et les services de santé (+15.000).