La hausse annuelle des prix à la consommation a été de 19,71% en mars, selon l'Institut turc de la statistique (TurkStat) alors qu'on recensait 19,67% en février. L'augmentation la plus élevée, de 29,77%, a concerné les produits alimentaires et les boissons non alcoolisées. Début mars, la banque centrale avait laissé son taux directeur inchangé à 24%, invoquant une légère baisse de l'inflation. L'état de l'économie turque a été une préoccupation majeure parmi les électeurs lors des scrutins locaux de dimanche. Depuis juin, l'inflation y est à son plus haut niveau en 15 ans. Elle avait alors atteint 15,39% et a même franchi la barre des 25% en octobre dernier. D'après TurkStat, l'économie est entrée en récession à la fin 2018.