La Belgique affichait encore un taux en deçà de la référence OCDE, avec 64,1%, mais avec une progression de 0,2 point de pour cent en un trimestre, selon des chiffres présentés lundi par l'Organisation de coopération et de développement économiques.

En dehors de la zone euro, les plus fortes hausses du taux d'emploi étaient enregistrées au Japon (hausse de 0,6 point de pourcentage, à 76,3%) et en Hongrie (hausse de 0.5 point de pourcentage, à 69,2%), tandis que le taux d'emploi diminuait de 0,2 point de pourcentage au Canada (à 73,7%) et de 0,4 point de pourcentage en Islande (à 85,2%), le taux d'emploi le plus élevé de la zone OCDE.

Le taux d'emploi était en hausse de 0,3 point de pourcentage au Royaume-­Uni (à 74,7%) et au Mexique (à 61,4%), et de 0,2 point de pourcentage aux États-Unis (à 70,5%) et en Turquie (à 52,5%).

L'augmentation des taux d'emploi s'est produite parallèlement à une hausse du taux de participation à la population active qui a augmenté de 0,1 point de pourcentage (à 72.2%), précise l'OCDE.