La ministre du Commerce extérieur, Anne-Marie Trevelyan, qui n'a pas détaillé les pays visés, a déclaré devant la Chambre des représentants que "vu l'intérêt stratégique" de la sidérurgie et "les perturbations mondiales des marchés de l'énergie et des chaîne d'approvisionnement, (...) il est dans l'intérêt du Royaume-Uni de maintenir les garde-fous".

La ministre du Commerce extérieur, Anne-Marie Trevelyan, qui n'a pas détaillé les pays visés, a déclaré devant la Chambre des représentants que "vu l'intérêt stratégique" de la sidérurgie et "les perturbations mondiales des marchés de l'énergie et des chaîne d'approvisionnement, (...) il est dans l'intérêt du Royaume-Uni de maintenir les garde-fous".