Fin Shop, le centre de vente des biens meubles du SPF Finances, a vendu l'an dernier pour 5.298.712 euros de biens, ce qui représente une baisse de 35% en trois ans. En 2010, les ventes publiques avaient rapporté plus de 8 millions d'euros.

Les biens vendus sont essentiellement des voitures, des camions et des motos. Mais en 2013, le centre a également vendu des chevaux de course, des bouteilles de vin et champagne, des meubles et des presses d'imprimeries saisies chez des faux-monnayeurs.

Le produit de la vente des bâtiments a diminué de 205 millions en 2011 à 144 millions l'année passée. Il s'agit d'immeubles achetés avec de l'argent sale ou de bâtiments publics qui ne sont plus utilisés.

La vente publique de bois a par contre augmenté l'an dernier, atteignant près de 19 millions d'euros contre 16 millions en 2010. Le bois vendu a été coupé, entre autres, dans des domaines royaux ou des parcs et bois publics.

Fin Shop, le centre de vente des biens meubles du SPF Finances, a vendu l'an dernier pour 5.298.712 euros de biens, ce qui représente une baisse de 35% en trois ans. En 2010, les ventes publiques avaient rapporté plus de 8 millions d'euros. Les biens vendus sont essentiellement des voitures, des camions et des motos. Mais en 2013, le centre a également vendu des chevaux de course, des bouteilles de vin et champagne, des meubles et des presses d'imprimeries saisies chez des faux-monnayeurs. Le produit de la vente des bâtiments a diminué de 205 millions en 2011 à 144 millions l'année passée. Il s'agit d'immeubles achetés avec de l'argent sale ou de bâtiments publics qui ne sont plus utilisés. La vente publique de bois a par contre augmenté l'an dernier, atteignant près de 19 millions d'euros contre 16 millions en 2010. Le bois vendu a été coupé, entre autres, dans des domaines royaux ou des parcs et bois publics.