Le temps plus chaud et les signaux du Kremlin indiquant qu'il y a un peu plus de répit pour payer le gaz russe en roubles ont fait baisser les prix.

Sur le marché à terme néerlandais - la référence pour l'Europe - le prix du gaz a chuté de 12% pour atteindre 84 euros par mégawattheure mardi matin. Entre-temps, la baisse s'est quelque peu atténuée et le prix du gaz se situe désormais autour de 90 euros par mégawattheure.

Le temps plus chaud et les signaux du Kremlin indiquant qu'il y a un peu plus de répit pour payer le gaz russe en roubles ont fait baisser les prix. Sur le marché à terme néerlandais - la référence pour l'Europe - le prix du gaz a chuté de 12% pour atteindre 84 euros par mégawattheure mardi matin. Entre-temps, la baisse s'est quelque peu atténuée et le prix du gaz se situe désormais autour de 90 euros par mégawattheure.