Li Shufu, le président de l'entreprise chinoise Zhejiang Geely Holding Group Co, qui a racheté Volvo Cars en 2010, s'est chargé d'accueillir les chefs d'État vers 10h et de leur faire visiter l'usine. Hakan Samuelsson, CEO de Volvo Car Corporation, le directeur de l'usine Eric Van Landeghem, le ministre-président flamand Kris Peeters, le vice-premier ministre Alexander De Croo, le bourgmestre gantois Daniël Termont ainsi que Claire Tillekaerts de l'agence flamande pour l'entreprenariat international Flanders Investment & Trade étaient également présents au moment de l'arrivée du couple royal belge et de ses hôtes chinois Xi Jinping et Peng Liyuan.

La délégation a pu admirer un modèle datant de 1927, discuter avec des ouvriers et ingénieurs belges et chinois travaillant sur le site, et visiter l'usine en activité. Avant leur départ, les épouses se sont vu offrir des fleurs tandis que les chefs d'Etat recevaient des modèles réduits.

La visite a duré environ une demi-heure. Xi Jinping doit encore prononcer mardi un discours sur les relations sino-européennes au Collège d'Europe à Bruges avant de quitter la Belgique à l'issue d'une visite d'une semaine qui l'a aussi conduit aux Pays-Bas, en France et en Allemagne.

Li Shufu, le président de l'entreprise chinoise Zhejiang Geely Holding Group Co, qui a racheté Volvo Cars en 2010, s'est chargé d'accueillir les chefs d'État vers 10h et de leur faire visiter l'usine. Hakan Samuelsson, CEO de Volvo Car Corporation, le directeur de l'usine Eric Van Landeghem, le ministre-président flamand Kris Peeters, le vice-premier ministre Alexander De Croo, le bourgmestre gantois Daniël Termont ainsi que Claire Tillekaerts de l'agence flamande pour l'entreprenariat international Flanders Investment & Trade étaient également présents au moment de l'arrivée du couple royal belge et de ses hôtes chinois Xi Jinping et Peng Liyuan. La délégation a pu admirer un modèle datant de 1927, discuter avec des ouvriers et ingénieurs belges et chinois travaillant sur le site, et visiter l'usine en activité. Avant leur départ, les épouses se sont vu offrir des fleurs tandis que les chefs d'Etat recevaient des modèles réduits. La visite a duré environ une demi-heure. Xi Jinping doit encore prononcer mardi un discours sur les relations sino-européennes au Collège d'Europe à Bruges avant de quitter la Belgique à l'issue d'une visite d'une semaine qui l'a aussi conduit aux Pays-Bas, en France et en Allemagne.