Luc Coene, gouverneur de la Banque nationale de Belgique, a transmis au Premier ministre Elio Di Rupo le projet de rapport controversé sur l'indexation : nous vous le révélions dès hier sur Trends.be. Nouveau rebondissement jeudi : il apparaît qu'il a agi ainsi sans l'aval du comité de direction, écrit jeudi De Morgen.

Le gouvernement a renvoyé le document, dans l'attente d'une version définitive.

Le rapport "caché" de la BNB crée des remous au sein du gouvernement...

Le rapport de la Banque nationale a provoqué mercredi des tensions au sein de l'exécutif. Lors d'un comité ministériel restreint, Elio Di Rupo a précisé que Luc Coene avait transmis le document de sa propre initiative, sans avoir été sollicité. En outre, le projet de rapport ne refléterait que les vues du gouverneur (étiqueté libéral), aurait indiqué le Premier ministre, selon De Morgen.

... Mais aussi au sein même de la BNB !

Le rapport aurait également provoqué des remous à la Banque nationale, où les membres du comité de direction, qui n'ont vu le document que mercredi, se sont plaints du "solo" de Luc Coene.

L'un d'entre eux évoque "une façon bizarre de travailler". Un autre estime qu'"on ne peut pas transmettre ainsi un projet de rapport au gouvernement", soulignant que l'étude nécessite "clairement encore du travail".

Luc Coene lui-même n'a pas souhaité commenter la polémique.

Trends.be, avec Belga

Luc Coene, gouverneur de la Banque nationale de Belgique, a transmis au Premier ministre Elio Di Rupo le projet de rapport controversé sur l'indexation : nous vous le révélions dès hier sur Trends.be. Nouveau rebondissement jeudi : il apparaît qu'il a agi ainsi sans l'aval du comité de direction, écrit jeudi De Morgen.Le gouvernement a renvoyé le document, dans l'attente d'une version définitive.Le rapport "caché" de la BNB crée des remous au sein du gouvernement...Le rapport de la Banque nationale a provoqué mercredi des tensions au sein de l'exécutif. Lors d'un comité ministériel restreint, Elio Di Rupo a précisé que Luc Coene avait transmis le document de sa propre initiative, sans avoir été sollicité. En outre, le projet de rapport ne refléterait que les vues du gouverneur (étiqueté libéral), aurait indiqué le Premier ministre, selon De Morgen.... Mais aussi au sein même de la BNB !Le rapport aurait également provoqué des remous à la Banque nationale, où les membres du comité de direction, qui n'ont vu le document que mercredi, se sont plaints du "solo" de Luc Coene.L'un d'entre eux évoque "une façon bizarre de travailler". Un autre estime qu'"on ne peut pas transmettre ainsi un projet de rapport au gouvernement", soulignant que l'étude nécessite "clairement encore du travail".Luc Coene lui-même n'a pas souhaité commenter la polémique.Trends.be, avec Belga