En raison des retards accumulés dans l'enrôlement de l'IPP, les communes wallonnes ont vu leurs recettes perçues via l'IPP baisser de 5,3% en 2012. Le manque à gagner s'élève à 42 millions d'euros. Un montant que les communes recevront cette année mais qui, en attendant son versement, crée un trou important dans leur budget. Les recettes additionnelles à l'IPP représentent 18% des recettes des communes en Wallonie, soit un total annuel de 800 millions d'euros. Selon l'UVCW, le problème de décalage dans le versement des recettes des additionnels à l'IPP avait déjà été pointé par le Conseil supérieur des Finances (CSF) en 2011.

En raison des retards accumulés dans l'enrôlement de l'IPP, les communes wallonnes ont vu leurs recettes perçues via l'IPP baisser de 5,3% en 2012. Le manque à gagner s'élève à 42 millions d'euros. Un montant que les communes recevront cette année mais qui, en attendant son versement, crée un trou important dans leur budget. Les recettes additionnelles à l'IPP représentent 18% des recettes des communes en Wallonie, soit un total annuel de 800 millions d'euros. Selon l'UVCW, le problème de décalage dans le versement des recettes des additionnels à l'IPP avait déjà été pointé par le Conseil supérieur des Finances (CSF) en 2011.