"J'aimerais pouvoir apporter de la clarté, mais nous devons attendre le Conseil européen du 25 mai" (sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des 27, les 24-25 mai, NDLR), a précisé Alexander De Croo. Les dirigeants des Etats membres de l'UE devront alors déterminer comment sera utilisé le certificat européen, pour qu'il puisse faciliter les voyages durant l'été.

"Je pars du principe que l'on pourra donc éclaircir la question dans deux, trois semaines. Mais je n'ai pas de doute quant au fait qu'il sera possible de voyager en Europe cet été", a ajouté le Premier ministre.

A priori, la Commission européenne table sur un système opérationnel dans le courant du mois de juin.

"J'aimerais pouvoir apporter de la clarté, mais nous devons attendre le Conseil européen du 25 mai" (sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des 27, les 24-25 mai, NDLR), a précisé Alexander De Croo. Les dirigeants des Etats membres de l'UE devront alors déterminer comment sera utilisé le certificat européen, pour qu'il puisse faciliter les voyages durant l'été. "Je pars du principe que l'on pourra donc éclaircir la question dans deux, trois semaines. Mais je n'ai pas de doute quant au fait qu'il sera possible de voyager en Europe cet été", a ajouté le Premier ministre. A priori, la Commission européenne table sur un système opérationnel dans le courant du mois de juin.