Le rythme de la hausse du chômage a considérablement ralenti en 2014 en passant de +11,5% en janvier à +0,1% en décembre.

La très légère augmentation sur base annuelle s'explique par la tranche des plus de 50 ans (+6,1%), qui doivent rester disponibles plus longtemps sur le marché du travail.

Chez les jeunes (-4,9%) et dans la tranche des 25-50 ans (-0,8%), la demande d'emploi est par contre en recul.

Les conséquences de la fermeture de l'usine Ford Genk ne se font pas encore sentir dans les chiffres du mois de décembre.

Le rythme de la hausse du chômage a considérablement ralenti en 2014 en passant de +11,5% en janvier à +0,1% en décembre. La très légère augmentation sur base annuelle s'explique par la tranche des plus de 50 ans (+6,1%), qui doivent rester disponibles plus longtemps sur le marché du travail. Chez les jeunes (-4,9%) et dans la tranche des 25-50 ans (-0,8%), la demande d'emploi est par contre en recul.Les conséquences de la fermeture de l'usine Ford Genk ne se font pas encore sentir dans les chiffres du mois de décembre.