Le chômage indemnisé est en baisse pour le 12e mois consécutif sur base annuelle. Selon des chiffres provisoires, le nombre de chômeurs dont le droit aux allocations d'insertion a pris fin en août 2015 s'élève à 370. Cette modification réglementaire introduite fin 2011 n'a produit ses effets qu'à partir du 1er janvier 2015.

Le nombre de chômeurs dont le droit aux allocations d'insertion a pris fin était de 18.432 en janvier, de 1.168 en février, de 1.035 en mars, de 958 en avril, de 868 en mai, de 804 en juin et de 1.405 en juillet. La baisse du chômage indemnisé doit donc être interprétée à la lumière de cette modification réglementaire, souligne l'Onem.

La baisse du chômage indemnisé concerne davantage les femmes (-22.004 unités ou -10,1%). Le chômage masculin, quant à lui, baisse également sur une base annuelle mais dans une moindre mesure (-17.698 unités ou -6,9%). A un an d'intervalle, le chômage complet de courte durée, soit moins d'1 an, diminue de 13,9%; celui dont la durée est comprise entre 1 et moins de 2 ans de 7,2 % et celui de longue durée de 4,1%.

Si le chômage des jeunes (moins de 25 ans) diminue de 17,3%, celui des 59 à 65 ans augmente de 32,6%. Cette hausse est liée en grande partie par le relèvement de 58 à 60 ans, début 2013, de la limite d'âge pour l'obtention d'une dispense d'inscription comme demandeur d'emploi et, dans une moindre mesure, par les nouvelles restrictions qui ont été apportées à la possibilité de demander cette dispense depuis le 1er janvier 2015, explique l'Onem.

En août 2015, le nombre de chômeurs complets baisse, sur une base annuelle, dans les trois Régions. La baisse est de 13,0% en Région wallonne (-26.489 unités), de 9,4% en Région de Bruxelles-Capitale (-7.776 unités) et de 2,9% en Région flamande (-5.437 unités). En août 2015, on dénombrait en Flandre, 181.554 chômeurs complets, en Région wallonne, 177.750 et en Région de Bruxelles-Capitale, 75.228.

Le chômage indemnisé est en baisse pour le 12e mois consécutif sur base annuelle. Selon des chiffres provisoires, le nombre de chômeurs dont le droit aux allocations d'insertion a pris fin en août 2015 s'élève à 370. Cette modification réglementaire introduite fin 2011 n'a produit ses effets qu'à partir du 1er janvier 2015.Le nombre de chômeurs dont le droit aux allocations d'insertion a pris fin était de 18.432 en janvier, de 1.168 en février, de 1.035 en mars, de 958 en avril, de 868 en mai, de 804 en juin et de 1.405 en juillet. La baisse du chômage indemnisé doit donc être interprétée à la lumière de cette modification réglementaire, souligne l'Onem.La baisse du chômage indemnisé concerne davantage les femmes (-22.004 unités ou -10,1%). Le chômage masculin, quant à lui, baisse également sur une base annuelle mais dans une moindre mesure (-17.698 unités ou -6,9%). A un an d'intervalle, le chômage complet de courte durée, soit moins d'1 an, diminue de 13,9%; celui dont la durée est comprise entre 1 et moins de 2 ans de 7,2 % et celui de longue durée de 4,1%.Si le chômage des jeunes (moins de 25 ans) diminue de 17,3%, celui des 59 à 65 ans augmente de 32,6%. Cette hausse est liée en grande partie par le relèvement de 58 à 60 ans, début 2013, de la limite d'âge pour l'obtention d'une dispense d'inscription comme demandeur d'emploi et, dans une moindre mesure, par les nouvelles restrictions qui ont été apportées à la possibilité de demander cette dispense depuis le 1er janvier 2015, explique l'Onem.En août 2015, le nombre de chômeurs complets baisse, sur une base annuelle, dans les trois Régions. La baisse est de 13,0% en Région wallonne (-26.489 unités), de 9,4% en Région de Bruxelles-Capitale (-7.776 unités) et de 2,9% en Région flamande (-5.437 unités). En août 2015, on dénombrait en Flandre, 181.554 chômeurs complets, en Région wallonne, 177.750 et en Région de Bruxelles-Capitale, 75.228.