Le chômage des jeunes atteint, lui, un taux de 22,3%, avec 8.604 jeunes en recherche d'emploi à Bruxelles en mars, soit 726 de moins que l'an dernier (-7,8%). Le taux de chômage pour les hommes atteignait 14,4% et celui pour les femmes 15,7%, pour un taux général de 14,9%.

Actiris a par ailleurs reçu 7.317 offres d'emploi en mars 2022, ce qui représente une augmentation de 78,6% par rapport à mars 2021 et de 132,7% par rapport à mars 2020. "Sans tenir compte des offres d'emploi de type intérimaire, le niveau reste nettement supérieur par rapport au niveau du mois de mars 2021 (+55,3%) et du mois de mars 2020 (+82,5%)", ajoute l'Office bruxellois de l'emploi.

Le recul du chômage se poursuit en Wallonie

La baisse est notée dans toutes les tranches d'âge et est la plus importante chez les personnes inoccupées depuis un an à moins de deux ans (-23,5%).

Fin mars, la Wallonie comptait 196.373 demandeurs d'emploi inoccupés, dont 120.522 demandeurs d'allocations et 33.466 jeunes en stage d'insertion professionnelle. Ce nombre comprend également 26.500 demandeurs d'emploi inscrits obligatoirement et 15.885 demandeurs d'emploi inscrits librement.

Par ailleurs, le Forem a diffusé 29% d'offres d'emploi de plus qu'au mois de mars 2021.

Le taux de la demande d'emploi est à présent de 12,2% de la population active wallonne, alors qu'il s'élevait à 12,7% à la fin des mois de mars 2021 et 2020.

Le chômage également en baisse en Flandre au mois de mars

Le taux de chômage s'élève à présent à 5,7%, contre 6,6% en mars 2021. La baisse la plus importante est constatée chez les demandeurs d'emploi inoccupés depuis un à deux ans et chez les moins de 25 ans. La diminution est aussi plus forte dans les provinces de Limbourg et en Flandre occidentale.

Au 31 mars, la Région enregistrait 182.442 demandeurs d'emploi inoccupés, dont 74% étaient en médiation avec le VDAB et 13% suivaient une formation.

Le chômage des jeunes atteint, lui, un taux de 22,3%, avec 8.604 jeunes en recherche d'emploi à Bruxelles en mars, soit 726 de moins que l'an dernier (-7,8%). Le taux de chômage pour les hommes atteignait 14,4% et celui pour les femmes 15,7%, pour un taux général de 14,9%. Actiris a par ailleurs reçu 7.317 offres d'emploi en mars 2022, ce qui représente une augmentation de 78,6% par rapport à mars 2021 et de 132,7% par rapport à mars 2020. "Sans tenir compte des offres d'emploi de type intérimaire, le niveau reste nettement supérieur par rapport au niveau du mois de mars 2021 (+55,3%) et du mois de mars 2020 (+82,5%)", ajoute l'Office bruxellois de l'emploi.Le recul du chômage se poursuit en WallonieLa baisse est notée dans toutes les tranches d'âge et est la plus importante chez les personnes inoccupées depuis un an à moins de deux ans (-23,5%). Fin mars, la Wallonie comptait 196.373 demandeurs d'emploi inoccupés, dont 120.522 demandeurs d'allocations et 33.466 jeunes en stage d'insertion professionnelle. Ce nombre comprend également 26.500 demandeurs d'emploi inscrits obligatoirement et 15.885 demandeurs d'emploi inscrits librement. Par ailleurs, le Forem a diffusé 29% d'offres d'emploi de plus qu'au mois de mars 2021. Le taux de la demande d'emploi est à présent de 12,2% de la population active wallonne, alors qu'il s'élevait à 12,7% à la fin des mois de mars 2021 et 2020. Le chômage également en baisse en Flandre au mois de marsLe taux de chômage s'élève à présent à 5,7%, contre 6,6% en mars 2021. La baisse la plus importante est constatée chez les demandeurs d'emploi inoccupés depuis un à deux ans et chez les moins de 25 ans. La diminution est aussi plus forte dans les provinces de Limbourg et en Flandre occidentale. Au 31 mars, la Région enregistrait 182.442 demandeurs d'emploi inoccupés, dont 74% étaient en médiation avec le VDAB et 13% suivaient une formation.