Ce chiffre est légèrement meilleur que celui attendu par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 8,2%.

Le chômage dans la zone euro n'a cessé de reculer depuis qu'il est repassé en septembre 2016 sous le seuil symbolique de 10,0%. Il reste cependant toujours bien plus élevé que le taux moyen d'avant la crise financière de 2007-2008, où il s'établissait à 7,5%.

Au pire de la crise de la dette, le chômage avait atteint le taux record de 12,1% en avril, mai et juin 2013 dans la zone euro.

Parmi les 19 pays ayant adopté la monnaie unique, le taux de chômage le plus faible a été enregistré en Allemagne (3,4%).

Les taux les plus élevés ont quant à eux été relevés en Grèce (19,1% en juin, dernier chiffre disponible) et en Espagne (15,2%).

Dans les 28 pays de l'Union européenne, le taux de chômage s'est établi à 6,8% en août, stable par rapport à juillet.

Ce chiffre est légèrement meilleur que celui attendu par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 8,2%.Le chômage dans la zone euro n'a cessé de reculer depuis qu'il est repassé en septembre 2016 sous le seuil symbolique de 10,0%. Il reste cependant toujours bien plus élevé que le taux moyen d'avant la crise financière de 2007-2008, où il s'établissait à 7,5%.Au pire de la crise de la dette, le chômage avait atteint le taux record de 12,1% en avril, mai et juin 2013 dans la zone euro.Parmi les 19 pays ayant adopté la monnaie unique, le taux de chômage le plus faible a été enregistré en Allemagne (3,4%).Les taux les plus élevés ont quant à eux été relevés en Grèce (19,1% en juin, dernier chiffre disponible) et en Espagne (15,2%).Dans les 28 pays de l'Union européenne, le taux de chômage s'est établi à 6,8% en août, stable par rapport à juillet.