Ce sont surtout les perspectives de croissance en Chine et dans d'autres pays émergents qui inquiètent les prévisionnistes. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour le gouvernement fédéral qui, lors de la confection du budget 2016 en juillet dernier, tablait sur une croissance de 1,5%. La situation s'annonce moins évidente pour le gouvernement flamand qui doit s'atteler à la confection de son budget 2016. Le plan pluriannuel partait de la double hypothèse d'une croissance de 1,7% en 2016 et d'un déficit de 367 millions d'euros. Avec 0,4% de croissance en moins, le déficit va s'alourdir de 120 millions.

Ce sont surtout les perspectives de croissance en Chine et dans d'autres pays émergents qui inquiètent les prévisionnistes. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour le gouvernement fédéral qui, lors de la confection du budget 2016 en juillet dernier, tablait sur une croissance de 1,5%. La situation s'annonce moins évidente pour le gouvernement flamand qui doit s'atteler à la confection de son budget 2016. Le plan pluriannuel partait de la double hypothèse d'une croissance de 1,7% en 2016 et d'un déficit de 367 millions d'euros. Avec 0,4% de croissance en moins, le déficit va s'alourdir de 120 millions.