"La solvabilité des Etats souverains n'est plus un fait acquis mais doit être gagnée sur le terrain avec une croissance forte et durable, seulement possible grâce à des comptes publics en ordre", a-t-il déclaré lors de l'assemblée de l'association bancaire italienne à Rome, alors que les marchés sont secoués par les craintes d'une contagion de la crise de la dette.

Selon Mario Draghi, il est "indispensable" que les pays ayant bénéficié de plans de soutien, Grèce, Irlande et Portugal, "poursuivent les efforts significatifs accomplis jusqu'à présent"."Dans aucun pays, il n'y a d'alternative à un assainissement budgétaire crédible", a-t-il encore insisté.

Trends.be avec Belga

"La solvabilité des Etats souverains n'est plus un fait acquis mais doit être gagnée sur le terrain avec une croissance forte et durable, seulement possible grâce à des comptes publics en ordre", a-t-il déclaré lors de l'assemblée de l'association bancaire italienne à Rome, alors que les marchés sont secoués par les craintes d'une contagion de la crise de la dette. Selon Mario Draghi, il est "indispensable" que les pays ayant bénéficié de plans de soutien, Grèce, Irlande et Portugal, "poursuivent les efforts significatifs accomplis jusqu'à présent"."Dans aucun pays, il n'y a d'alternative à un assainissement budgétaire crédible", a-t-il encore insisté. Trends.be avec Belga