Le gouvernement fédéral a pris début mars une série de mesures pour réduire la facture d'énergie des ménages et des entreprises à long terme pour une durée de neuf mois à partir du 1er avril prochain.

"Nous voulons mettre à profit la période de gel des prix pour organiser une structure des prix transparente et prendre des mesures structurelles. Nous allons nous attaquer par exemple à la structure de production du marché de l'électricité. Un fonctionnement correct du marché est quasi impossible parce que la capacité nucléaire est largement aux mains d'un seul acteur, GDF Suez", a expliqué le ministre des Pensions.

Selon lui, le gouvernement va ainsi contraindre GDF Suez de mettre une partie de sa capacité nucléaire à disposition de la concurrence par le biais d'une vente aux enchères.

"De cette manière, nous mettons fin au monopole nucléaire, ce qui conduira à un meilleur fonctionnement du marché et des prix de l'électricité plus bas pour les consommateurs. Nous réalisons que GDF Suez va utiliser tous les moyens pour combattre cette mesure", a ajouté M. Van Quickenborne.

Mais il a invoqué le philosophe et économiste écossais Adam Smith en le citant - "monopoly is a great enemy to good management" - pour justifier le projet du gouvernement.

Avec Belga

Le gouvernement fédéral a pris début mars une série de mesures pour réduire la facture d'énergie des ménages et des entreprises à long terme pour une durée de neuf mois à partir du 1er avril prochain. "Nous voulons mettre à profit la période de gel des prix pour organiser une structure des prix transparente et prendre des mesures structurelles. Nous allons nous attaquer par exemple à la structure de production du marché de l'électricité. Un fonctionnement correct du marché est quasi impossible parce que la capacité nucléaire est largement aux mains d'un seul acteur, GDF Suez", a expliqué le ministre des Pensions. Selon lui, le gouvernement va ainsi contraindre GDF Suez de mettre une partie de sa capacité nucléaire à disposition de la concurrence par le biais d'une vente aux enchères. "De cette manière, nous mettons fin au monopole nucléaire, ce qui conduira à un meilleur fonctionnement du marché et des prix de l'électricité plus bas pour les consommateurs. Nous réalisons que GDF Suez va utiliser tous les moyens pour combattre cette mesure", a ajouté M. Van Quickenborne. Mais il a invoqué le philosophe et économiste écossais Adam Smith en le citant - "monopoly is a great enemy to good management" - pour justifier le projet du gouvernement. Avec Belga