Vers 08h30 GMT, la livre sterling est montée jusqu'à 1,3012 dollar, un niveau plus vu depuis mai, après avoir baissé quelques heures auparavant. A 08h55 GMT, elle se stabilisait par rapport à son niveau de vendredi soir, à 1,2984 dollar. Face à l'euro, elle perdait 0,04% à 86,03 pence pour un euro.

"Le marché commence à parier sur le meilleur scénario avec un accord approuvé cette semaine", a expliqué à l'AFP Michael Hewson, analyste pour CMC Markets. Alors que les députés britanniques ont finalement repoussé samedi leur décision sur l'accord négocié par le Premier ministre Boris Johnson avec l'Union européenne, ce dernier a annoncé son intention de le faire approuver avant le 31 octobre pour éviter un nouveau délai.

"Le risque d'un Brexit sans accord a été réduit, M. Johnson ayant demandé un report de la date limite", souligne Han Tan, analyste pour FXTM. Une première lettre, non signée, a été en effet envoyée pour demander un report de trois mois du Brexit.

Mais une deuxième, signée par Boris Johnson, dit qu'il ne veut pas de ce délai tandis qu'une troisième, de l'ambassadeur britannique auprès de l'UE, Tim Barrow, précise que le report n'a été demandé que pour se plier à la loi. Les 27 n'ont pas encore donné leur réponse alors que d'après une source européenne, les consultations "pourraient prendre quelques jours". Craig Erlam, analyste pour Oanda, pronostique "une nouvelle semaine volatile pour la livre" après plusieurs jours de forts mouvements, principalement à la hausse, et au vu de sessions qui s'annoncent tumultueuses à Westminster.