La Commission européenne doit publier le 7 novembre ses nouvelles prévisions économiques. A cette occasion, elle devrait déterminer si la Lettonie, candidate à l'adhésion à l'euro, respecte les conditions (notamment une dette publique sous les 60% du PIB et un contrôle du déficit et de l'inflation). Le commissaire Rehn a déjà indiqué que son avis serait très vraisemblablement positif. "La Lettonie a de bons espoirs de pouvoir adhérer. Le pays se rétablit bien de la crise profonde et les prévisions de croissance se situent entre 4% e 5%, et cette croissance est en outre plus durable que par le passé", a-t-il noté.

Avec Belga

La Commission européenne doit publier le 7 novembre ses nouvelles prévisions économiques. A cette occasion, elle devrait déterminer si la Lettonie, candidate à l'adhésion à l'euro, respecte les conditions (notamment une dette publique sous les 60% du PIB et un contrôle du déficit et de l'inflation). Le commissaire Rehn a déjà indiqué que son avis serait très vraisemblablement positif. "La Lettonie a de bons espoirs de pouvoir adhérer. Le pays se rétablit bien de la crise profonde et les prévisions de croissance se situent entre 4% e 5%, et cette croissance est en outre plus durable que par le passé", a-t-il noté. Avec Belga