L'homme le plus riche de Chine, qui est récemment revenu sur son engagement de créer un million d'emplois aux États-Unis - blâmant la guerre commerciale déclenchée par le président américain, Donald Trump - s'exprimait lors d'une table-ronde organisée dans le cadre de cette grande foire, destinée notamment à faire taire les critiques adressées à Pékin sur sa politique commerciale.

"La guerre commerciale est la chose la plus stupide au monde", a déclaré le fondateur d'Alibaba, sans mentionner le nom de Trump. "Le commerce, c'est (...) pour faire la paix. Le commerce, c'est (...) pour communiquer. Personne ne peut arrêter le libre-échange", a dit Jack Ma, dont l'entreprise a publié vendredi un chiffre d'affaires en hausse de 54% sur un an, à 85,15 milliards de yuans (12,4 milliards de dollars).