La mobilisation, très forte jeudi, sera "pareille jusqu'à lundi", a estimé Thierry Babec de l'Unsa, premier syndicat de la RATP, la régie des transports parisiens, où les personnels sont mobilisés contre la réforme des retraites voulue par le président Emmanuel Macron, qui en a fait une mesure emblématique de son quinquennat.

La mobilisation, très forte jeudi, sera "pareille jusqu'à lundi", a estimé Thierry Babec de l'Unsa, premier syndicat de la RATP, la régie des transports parisiens, où les personnels sont mobilisés contre la réforme des retraites voulue par le président Emmanuel Macron, qui en a fait une mesure emblématique de son quinquennat.