Cette mesure, décidée mardi lors du deuxième Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, s'appliquera à toutes les compagnies aériennes.

L'écotaxe, qui ne s'appliquera qu'aux vols partant de France et non à ceux arrivant, sera de 1,50 euros en classe éco et de 9 euros en classe affaire pour les vols intérieurs et intra-européens, de 3 euros pour ceux en classe éco hors UE et de 18 euros pour ces mêmes liaisons en classe affaire, a-t-elle précisé.

Cette taxe devrait rapporter 182 millions d'euros à partir 2020, qui seront consacrés à des investissements pour des infrastructures de transports plus écologiques, notamment le ferroviaire, selon la ministre.