La croissance annuelle moyenne du PIB wallon est attendue à 1,2% en 2016 et à 1,4% en 2017. Des niveaux qui restent sous la moyenne belge qui sera de 1,5% en 2016 et 1,6% en 2017. L'institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps) attribue cet écart à des facteurs structurels comme le déficit de contribution du secteur des services en Wallonie. "Ce qui marche bien dans les échanges internationaux, ce sont les échanges de services. Or la base wallonne est plus faible."

L'Iweps note aussi que "l'amélioration de la rentabilité des entreprises wallonnes qui s'est opérée depuis plusieurs trimestres, en partie grâce à la baisse des prix énergétiques, n'a pas donné lieu à un franc rebond des dépenses d'investissement. " L'institut table sur une croissance des investissements de 2,2% cette année en Wallonie contre 3,1% en Belgique (4% et 4,1% en 2017).