Comme les autres entités, le budget flamand a pris de plein fouet la crise sanitaire. Le gouvernement Jambon voudrait diviser par deux le déficit structurel d'1,8 milliards d'euros d'ici 2024. Mais, selon la Cour, ce budget sera encore en rouge de 2,6 milliards l'an prochain.

La norme d'endettement flamande est sous pression, constate la Cour. Elle établit que la dette ne peut excéder 65% des recettes. Elle a été établie, notamment, pour bénéficier d'un meilleur rating financier. Mais elle a été dépassée cette année déjà et en 2026 le ratio passerait à 94%. "La maîtrise de la dette constitue un point d'attention pour la Cour des comptes", dit le rapport.

Comme les autres entités, le budget flamand a pris de plein fouet la crise sanitaire. Le gouvernement Jambon voudrait diviser par deux le déficit structurel d'1,8 milliards d'euros d'ici 2024. Mais, selon la Cour, ce budget sera encore en rouge de 2,6 milliards l'an prochain. La norme d'endettement flamande est sous pression, constate la Cour. Elle établit que la dette ne peut excéder 65% des recettes. Elle a été établie, notamment, pour bénéficier d'un meilleur rating financier. Mais elle a été dépassée cette année déjà et en 2026 le ratio passerait à 94%. "La maîtrise de la dette constitue un point d'attention pour la Cour des comptes", dit le rapport.