"Les prévisions relatives à la situation économique générale continuent de s'améliorer lentement. Par contre, à l'instar du mois dernier, les ménages se sont montrés légèrement plus inquiets quant à une hausse du chômage au cours des douze prochains mois.

D'un point de vue personnel, les consommateurs n'ont pas modifié leurs anticipations au sujet de leur situation financière. Ils s'attendent, en revanche, à épargner sensiblement moins", détaille la BNB.

L'indicateur de confiance, qui était de 0 le mois dernier soit son niveau le plus haut depuis mai 2011, s'affiche en juin à -2, comme en février dernier.

"Les prévisions relatives à la situation économique générale continuent de s'améliorer lentement. Par contre, à l'instar du mois dernier, les ménages se sont montrés légèrement plus inquiets quant à une hausse du chômage au cours des douze prochains mois.D'un point de vue personnel, les consommateurs n'ont pas modifié leurs anticipations au sujet de leur situation financière. Ils s'attendent, en revanche, à épargner sensiblement moins", détaille la BNB. L'indicateur de confiance, qui était de 0 le mois dernier soit son niveau le plus haut depuis mai 2011, s'affiche en juin à -2, comme en février dernier.