"Ce mois-ci, les consommateurs ont émis une opinion divergente sur les évolutions macroéconomiques en Belgique. Ils ont porté un regard légèrement plus négatif sur la situation économique générale à venir.

Par contre, concernant le marché du travail en particulier, la crainte d'une recrudescence du chômage au cours des douze prochains mois s'est, une nouvelle fois, dissipée", a expliqué la BNB.

Les ménages s'attendent à une "très légère amélioration" de leur situation financière et de leur capacité d'épargne au cours des douze prochains mois.

"Ce mois-ci, les consommateurs ont émis une opinion divergente sur les évolutions macroéconomiques en Belgique. Ils ont porté un regard légèrement plus négatif sur la situation économique générale à venir. Par contre, concernant le marché du travail en particulier, la crainte d'une recrudescence du chômage au cours des douze prochains mois s'est, une nouvelle fois, dissipée", a expliqué la BNB. Les ménages s'attendent à une "très légère amélioration" de leur situation financière et de leur capacité d'épargne au cours des douze prochains mois.