Les prévisions quant à la situation économique ont été perçues de manière nettement plus favorable. Dans le même temps, la crainte d'une recrudescence du chômage s'est de nouveau atténuée, pour revenir à son niveau le plus bas depuis août 2011.

Les ménages s'attendent à une nouvelle amélioration de leur situation financière comme de leur capacité d'épargne au cours des douze prochains mois.