"Nous avons décidé une série de mesures commerciales unilatérales", a annoncé le président de la Commission, José Manuel Barroso, en précisant que cela représentait un "bénéfice économique de 500 millions d'euros par an".

L'exécutif communautaire souhaite ainsi réduire rapidement les droits de douane pour les importations de produits agricoles et d'autres produits d'exportation ukrainiens, afin de doper l'économie du pays, a précisé le commissaire européen au commerce, Karel De Gucht, en présentant ce paquet de mesures destinée à aider le nouveau gouvernement pro-européen au pouvoir à Kiev, mais à court de liquidités.

Ces mesures doivent montrer que l'Union européenne est "aux côtés du peuple" ukrainien, a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse au Parlement européen à Strasbourg en compagnie de M. Barroso. M. De Gucht a proposé de débuter par la réduction et la suppression des droits de douane imposés par l'UE sur les biens en provenance d'Ukraine.

Moyennant une approbation rapide par les Etats-membres et le parlement européen, ces avantages commerciaux pourraient entrer en vigueur en juin et donner un ballon d'oxygène à l'économie ukrainienne, a-t-il dit.

"Nous avons décidé une série de mesures commerciales unilatérales", a annoncé le président de la Commission, José Manuel Barroso, en précisant que cela représentait un "bénéfice économique de 500 millions d'euros par an". L'exécutif communautaire souhaite ainsi réduire rapidement les droits de douane pour les importations de produits agricoles et d'autres produits d'exportation ukrainiens, afin de doper l'économie du pays, a précisé le commissaire européen au commerce, Karel De Gucht, en présentant ce paquet de mesures destinée à aider le nouveau gouvernement pro-européen au pouvoir à Kiev, mais à court de liquidités. Ces mesures doivent montrer que l'Union européenne est "aux côtés du peuple" ukrainien, a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse au Parlement européen à Strasbourg en compagnie de M. Barroso. M. De Gucht a proposé de débuter par la réduction et la suppression des droits de douane imposés par l'UE sur les biens en provenance d'Ukraine. Moyennant une approbation rapide par les Etats-membres et le parlement européen, ces avantages commerciaux pourraient entrer en vigueur en juin et donner un ballon d'oxygène à l'économie ukrainienne, a-t-il dit.