Par cette taxe instaurée depuis le 1er janvier, les Européens veulent obliger toutes les compagnies aériennes, quelle que soit leur nationalité, à acheter l'équivalent de 15% de leurs émissions de CO2, soit 32 millions de tonnes, pour lutter contre le réchauffement climatique.

Plus d'une vingtaine de pays, dont l'Inde, la Russie, la Chine et les Etats-Unis, se sont déclarés opposés à cette mesure.

Trends.be, avec Belga

Par cette taxe instaurée depuis le 1er janvier, les Européens veulent obliger toutes les compagnies aériennes, quelle que soit leur nationalité, à acheter l'équivalent de 15% de leurs émissions de CO2, soit 32 millions de tonnes, pour lutter contre le réchauffement climatique. Plus d'une vingtaine de pays, dont l'Inde, la Russie, la Chine et les Etats-Unis, se sont déclarés opposés à cette mesure. Trends.be, avec Belga