"Le redressement en Belgique reflète en partie la reprise dans la zone euro. Certes, il n'est pas spectaculaire", de l'ordre de 1,5 %, estime le gouverneur. Il pense toutefois qu'un retour à une croissance de 2 à 2,5% , "niveaux auxquels la Belgique a été habituée dans le passé plus lointain", est possible.

"Mais, pour cela, il faut des réformes structurelles", recommande l'économiste de formation. Il invite à poursuivre la consolidation budgétaire ainsi que "d'améliorer le fonctionnement du marché du travail, de générer un climat plus propice à l'investissement, une régulation et une fiscalité adaptées. L'accent doit aussi être mis sur l'innovation et la recherche et développement."

Smets a succédé à feu Luc Coene (étiqueté Open VLD) et sera remplacé normalement en 2019, quand il aura 68 ans, par Pierre Wunsch (MR).

Belga

"Le redressement en Belgique reflète en partie la reprise dans la zone euro. Certes, il n'est pas spectaculaire", de l'ordre de 1,5 %, estime le gouverneur. Il pense toutefois qu'un retour à une croissance de 2 à 2,5% , "niveaux auxquels la Belgique a été habituée dans le passé plus lointain", est possible. "Mais, pour cela, il faut des réformes structurelles", recommande l'économiste de formation. Il invite à poursuivre la consolidation budgétaire ainsi que "d'améliorer le fonctionnement du marché du travail, de générer un climat plus propice à l'investissement, une régulation et une fiscalité adaptées. L'accent doit aussi être mis sur l'innovation et la recherche et développement." Smets a succédé à feu Luc Coene (étiqueté Open VLD) et sera remplacé normalement en 2019, quand il aura 68 ans, par Pierre Wunsch (MR). Belga