Plus précisément, 0,945 milliard a été levé via une ligne d'OLO arrivant à échéance en 2024 avec un taux négatif de -0,164%. Cela signifie que la Belgique remboursera à l'échéance un peu moins que ce qu'elle a emprunté sur cette ligne ou, dans dans d'autres mots, que les prêteurs acceptent de "payer" pour emprunter à notre pays.

En outre, 1,171 milliard d'euros a été levé via une autre ligne d'OLO à 10 ans (2029), cette fois à un taux de 0,440%. C'est le taux le plus bas obtenu cette année sur une OLO à 10 ans. Enfin, 0,887 milliard d'euros a été emprunté à échéance 2050 avec un taux moyen d'1,521%.

Avec cette émission, l'Agence de la dette a déjà levé 17,986 milliards d'euros cette année par le truchement d'OLO, ce qui représente 64,24% de son plan de financement annuel de 28 milliards d'euros avec ces instruments de gestion de la dette.

Plus précisément, 0,945 milliard a été levé via une ligne d'OLO arrivant à échéance en 2024 avec un taux négatif de -0,164%. Cela signifie que la Belgique remboursera à l'échéance un peu moins que ce qu'elle a emprunté sur cette ligne ou, dans dans d'autres mots, que les prêteurs acceptent de "payer" pour emprunter à notre pays. En outre, 1,171 milliard d'euros a été levé via une autre ligne d'OLO à 10 ans (2029), cette fois à un taux de 0,440%. C'est le taux le plus bas obtenu cette année sur une OLO à 10 ans. Enfin, 0,887 milliard d'euros a été emprunté à échéance 2050 avec un taux moyen d'1,521%. Avec cette émission, l'Agence de la dette a déjà levé 17,986 milliards d'euros cette année par le truchement d'OLO, ce qui représente 64,24% de son plan de financement annuel de 28 milliards d'euros avec ces instruments de gestion de la dette.