Le montant cumulé de janvier à fin juin s'élevait à 174,8 milliards d'euros pour les exportations belges, en hausse de 16,2% par rapport aux six premiers mois de 2020. Comparé au premier semestre de 2019, la croissance est toujours de 5,5%. Concernant les importations, le montant cumulé atteint 162,9 milliards d'euros, soit 1% de plus qu'au premier semestre de 2019 et 12,9% de plus par rapport à 2020.

Le commerce avec l'Union européenne et, en particulier, avec les pays voisins que sont l'Allemagne, la France et les Pays-Bas, constitue le principal moteur de croissance, selon la BNB.

En termes de secteurs, ce sont les produits chimiques et pharmaceutiques qui ont porté les exportations tandis que les importations ont augmenté en raison du prix élevé du pétrole. Le commerce de métaux précieux a également porté les exportations et importations.

Le montant cumulé de janvier à fin juin s'élevait à 174,8 milliards d'euros pour les exportations belges, en hausse de 16,2% par rapport aux six premiers mois de 2020. Comparé au premier semestre de 2019, la croissance est toujours de 5,5%. Concernant les importations, le montant cumulé atteint 162,9 milliards d'euros, soit 1% de plus qu'au premier semestre de 2019 et 12,9% de plus par rapport à 2020. Le commerce avec l'Union européenne et, en particulier, avec les pays voisins que sont l'Allemagne, la France et les Pays-Bas, constitue le principal moteur de croissance, selon la BNB. En termes de secteurs, ce sont les produits chimiques et pharmaceutiques qui ont porté les exportations tandis que les importations ont augmenté en raison du prix élevé du pétrole. Le commerce de métaux précieux a également porté les exportations et importations.