Cette décision était largement prévue par les analystes qui attendent avec davantage d'intérêt les commentaires sur la situation économique en zone euro du président de la BCE Mario Draghi lors de sa conférence de presse mensuelle à partir de 14H30. Sa réaction sur l'appréciation de l'euro sera aussi scrutée avec attention.


Cette décision était largement prévue par les analystes qui attendent avec davantage d'intérêt les commentaires sur la situation économique en zone euro du président de la BCE Mario Draghi lors de sa conférence de presse mensuelle à partir de 14H30. Sa réaction sur l'appréciation de l'euro sera aussi scrutée avec attention.