Le vieillissement de la population chinoise n'est pas un problème neuf et le nombre de naissances diminue depuis plusieurs années. En 2013, le gouvernement a assoupli la politique de l'enfant unique introduite à la fin des années 1970 et, à partir de 2016, les familles ont été autorisées à avoir deux enfants. Mais, cette décision n'a pas permis d'améliorer le taux de natalité qui était au plus bas en 2019 depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949.

La Banque centrale estime que la population active diminuera d'un demi-pour cent jusqu'en 2025. En 2050, à scénario identique, la population active aura diminué de plus de 15%. Selon la banque, la Chine devrait investir davantage dans les zones en développement du centre et de l'ouest du pays. Le pays devrait également investir plus d'argent dans les pays en développement pour bénéficier de leur main-d'oeuvre. En outre, le système de retraite chinois devrait être réformé.

Le vieillissement de la population chinoise n'est pas un problème neuf et le nombre de naissances diminue depuis plusieurs années. En 2013, le gouvernement a assoupli la politique de l'enfant unique introduite à la fin des années 1970 et, à partir de 2016, les familles ont été autorisées à avoir deux enfants. Mais, cette décision n'a pas permis d'améliorer le taux de natalité qui était au plus bas en 2019 depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949. La Banque centrale estime que la population active diminuera d'un demi-pour cent jusqu'en 2025. En 2050, à scénario identique, la population active aura diminué de plus de 15%. Selon la banque, la Chine devrait investir davantage dans les zones en développement du centre et de l'ouest du pays. Le pays devrait également investir plus d'argent dans les pays en développement pour bénéficier de leur main-d'oeuvre. En outre, le système de retraite chinois devrait être réformé.