Les Etats membres ont voté en faveur de cette mesure introduite pour 200 jours et qui pourrait être renouvelée si besoin est. Cette limitation, dont les détails doivent encore été développés, ne vaut qu'au-delà du niveau de transaction commerciale "traditionnelle" et concernent plusieurs types de dérivés de l'acier en provenance du monde entier.

Les échanges normaux ne sont pas concernés, précise la Commission. La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström avait annoncé le mois dernier que des mesures seraient probablement nécessaires.

Les Etats membres ont voté en faveur de cette mesure introduite pour 200 jours et qui pourrait être renouvelée si besoin est. Cette limitation, dont les détails doivent encore été développés, ne vaut qu'au-delà du niveau de transaction commerciale "traditionnelle" et concernent plusieurs types de dérivés de l'acier en provenance du monde entier. Les échanges normaux ne sont pas concernés, précise la Commission. La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström avait annoncé le mois dernier que des mesures seraient probablement nécessaires.