Se basant sur la dernière édition de ses "indicateurs composites avancés" (ICA), l'Organisation de coopération et de développement économiques signale que ces chiffres "continuent d'indiquer un infléchissement de la croissance dans la zone euro, particulièrement en Allemagne et en Italie".

L'ICA de l'Allemagne est resté sous la barre des 100 en septembre, c'est-à-dire sous sa moyenne de long terme, reculant à 99,6 points, contre 99,8 en août. Celui de la zone euro dans son ensemble est passé de 100,7 en août à 100,6 en septembre.

Parmi les grandes économies, une dynamique de croissance stable est anticipée au Canada, aux États-Unis, au Brésil ainsi qu'en Chine et en Russie. L'ICA pour le Japon signale un infléchissement de la croissance, "sans doute lié à des facteurs temporaires", note l'OCDE. L'Inde est par ailleurs le seul pays pour lequel l'ICA signale une courbe positive de la croissance.

Se basant sur la dernière édition de ses "indicateurs composites avancés" (ICA), l'Organisation de coopération et de développement économiques signale que ces chiffres "continuent d'indiquer un infléchissement de la croissance dans la zone euro, particulièrement en Allemagne et en Italie". L'ICA de l'Allemagne est resté sous la barre des 100 en septembre, c'est-à-dire sous sa moyenne de long terme, reculant à 99,6 points, contre 99,8 en août. Celui de la zone euro dans son ensemble est passé de 100,7 en août à 100,6 en septembre. Parmi les grandes économies, une dynamique de croissance stable est anticipée au Canada, aux États-Unis, au Brésil ainsi qu'en Chine et en Russie. L'ICA pour le Japon signale un infléchissement de la croissance, "sans doute lié à des facteurs temporaires", note l'OCDE. L'Inde est par ailleurs le seul pays pour lequel l'ICA signale une courbe positive de la croissance.