En 2015, l'inflation en Italie avait ralenti pour la troisième année d'affilée, s'établissant à 0,1%, soit la plus faible hausse de prix annuelle enregistrée depuis 1959.

La fin de l'année 2016 a néanmoins été marquée par une reprise de l'inflation. Après une hausse de 0,1% en novembre sur un an, les prix ont progressé de 0,5% en décembre sur la même période.

Ce phénomène est principalement dû à une accélération de la hausse des prix des transports (+2,6% après +0,9% en novembre et +0,6% en octobre) et de l'énergie non réglementée (+2,4%). En décembre sur un mois, les prix ont progressé de 0,4%.

En novembre, l'Istat avait indiqué tabler sur une croissance des prix de 1% en 2017. Les analystes de la banque Intesa Sanpaolo prévoient pour leur part une inflation de 0,8%.

En 2015, l'inflation en Italie avait ralenti pour la troisième année d'affilée, s'établissant à 0,1%, soit la plus faible hausse de prix annuelle enregistrée depuis 1959. La fin de l'année 2016 a néanmoins été marquée par une reprise de l'inflation. Après une hausse de 0,1% en novembre sur un an, les prix ont progressé de 0,5% en décembre sur la même période. Ce phénomène est principalement dû à une accélération de la hausse des prix des transports (+2,6% après +0,9% en novembre et +0,6% en octobre) et de l'énergie non réglementée (+2,4%). En décembre sur un mois, les prix ont progressé de 0,4%. En novembre, l'Istat avait indiqué tabler sur une croissance des prix de 1% en 2017. Les analystes de la banque Intesa Sanpaolo prévoient pour leur part une inflation de 0,8%.