Après avoir décliné pendant sept trimestres de suite (du quatrième trimestre 2008 au deuxième trimestre 2010), le Produit intérieur brut (PIB) de l'Islande, a progressé entre juillet et octobre de 1,2% par rapport au trimestre précédent, a annoncé l'Office national de la statistique dans un communiqué.

Sur un an, l'économie islandaise reste en recul de 1,6%, selon ces chiffres.

Le système bancaire islandais, disproportionné par rapport au reste de l'économie, s'était brutalement effondré en octobre 2008 à la suite de la crise financière mondiale, entraînant l'intervention du Fonds monétaire international (FMI) et une profonde crise dans un pays jusque là en plein boom économique.

La récession s'est néanmoins avérée moins brutale qu'initialement redoutée, selon le FMI et les économistes.

Trends.be avec Belga

Après avoir décliné pendant sept trimestres de suite (du quatrième trimestre 2008 au deuxième trimestre 2010), le Produit intérieur brut (PIB) de l'Islande, a progressé entre juillet et octobre de 1,2% par rapport au trimestre précédent, a annoncé l'Office national de la statistique dans un communiqué. Sur un an, l'économie islandaise reste en recul de 1,6%, selon ces chiffres. Le système bancaire islandais, disproportionné par rapport au reste de l'économie, s'était brutalement effondré en octobre 2008 à la suite de la crise financière mondiale, entraînant l'intervention du Fonds monétaire international (FMI) et une profonde crise dans un pays jusque là en plein boom économique. La récession s'est néanmoins avérée moins brutale qu'initialement redoutée, selon le FMI et les économistes. Trends.be avec Belga