En octobre 2014, il a été décidé, en Conseil des ministres, d'économiser 4% en frais de personnel, 20% en frais de fonctionnement et 22% en crédits d'investissements. Début février, une circulaire a été adressée par le ministre du Budget à ses collègues leur demandant de présenter leurs propositions en prévision de l'ajustement budgétaire à venir.

Dans sa note, l'Inspection des finances relève que le cabinet de la Justice a dépassé la date du 13 février qui avait été fixée pour la remise des "co­pies" mais surtout que le projet déposé suppose une augmentation du budget de la Justice de 9,6%.

Le dossier n'offre, par ailleurs aucune, pers­pective permettant une diminution structurelle des frais, selon l'Inspection des finances.

En octobre 2014, il a été décidé, en Conseil des ministres, d'économiser 4% en frais de personnel, 20% en frais de fonctionnement et 22% en crédits d'investissements. Début février, une circulaire a été adressée par le ministre du Budget à ses collègues leur demandant de présenter leurs propositions en prévision de l'ajustement budgétaire à venir. Dans sa note, l'Inspection des finances relève que le cabinet de la Justice a dépassé la date du 13 février qui avait été fixée pour la remise des "co­pies" mais surtout que le projet déposé suppose une augmentation du budget de la Justice de 9,6%. Le dossier n'offre, par ailleurs aucune, pers­pective permettant une diminution structurelle des frais, selon l'Inspection des finances.