Le taux d'inflation annuel des 19 pays ayant adopté la monnaie unique est légèrement supérieur à celui anticipé par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 1,4%.

Une inflation légèrement inférieure à 2,0% sur un an est considérée par la BCE comme un signe de bonne santé de l'économie, car cela correspond selon elle à la définition de la stabilité des prix.

La hausse des prix en août s'explique essentiellement par la progression des prix de l'énergie, qui ont fortement augmenté (+4,0%) après avoir ralenti pendant quatre mois.

L'inflation sous-jacente (hors énergie, produits alimentaires, boissons alcoolisées et tabac, qui exclut par conséquent les produits particulièrement volatils) est d'ailleurs restée stable, à 1,2%, le même niveau qu'en juillet.

Le taux d'inflation annuel des 19 pays ayant adopté la monnaie unique est légèrement supérieur à celui anticipé par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 1,4%.Une inflation légèrement inférieure à 2,0% sur un an est considérée par la BCE comme un signe de bonne santé de l'économie, car cela correspond selon elle à la définition de la stabilité des prix.La hausse des prix en août s'explique essentiellement par la progression des prix de l'énergie, qui ont fortement augmenté (+4,0%) après avoir ralenti pendant quatre mois.L'inflation sous-jacente (hors énergie, produits alimentaires, boissons alcoolisées et tabac, qui exclut par conséquent les produits particulièrement volatils) est d'ailleurs restée stable, à 1,2%, le même niveau qu'en juillet.