Cette situation découle du ralentissement de la hausse des prix alimentaires, qui représentent un tiers de l'index. Alors qu'en août, ces prix avaient encore progressé de 3,4 pc, la hausse est restée limitée à 2,5 pc en septembre.

Trends.be, avec Belga

Cette situation découle du ralentissement de la hausse des prix alimentaires, qui représentent un tiers de l'index. Alors qu'en août, ces prix avaient encore progressé de 3,4 pc, la hausse est restée limitée à 2,5 pc en septembre. Trends.be, avec Belga