Sur base de l'indice santé, l'inflation atteint 0,93% ce mois-ci contre 1,08% en septembre et 1,19% en août. La baisse globale de l'inflation s'explique surtout par le recul de l'alimentation et de l'énergie. L'inflation de l'alimentation, qui s'élevait encore à 3,3% en septembre, a diminué à 2,4% en octobre. L'inflation des produits énergétiques a aussi continué à s'éroder: de -5,3% en septembre à -6,2% en octobre. Le gaz naturel, les carburants, le gasoil de chauffage et l'électricité coûtent respectivement 8,9%, 8,1%, 6,9% et 0,5% de moins qu'en octobre de l'année dernière.

Outre l'énergie, le prix des pommes de terre, des légumes frais et des chambres d'hôtel était également à la baisse. Ces baisses ont été en partie compensées par les hausses de prix de la viande, des services d'entretien et de réparation de véhicules, des consommations dans les restaurants et les cafés, des vêtements et chaussures, des produits laitiers, de l'électricité et des séjours en village de vacances.

L'indice santé augmente en octobre de 0,18 point et atteint 120,99 points, contre 120,81 points en septembre. L'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 122,01 points, n'était pas dépassé en octobre.

Sur base de l'indice santé, l'inflation atteint 0,93% ce mois-ci contre 1,08% en septembre et 1,19% en août. La baisse globale de l'inflation s'explique surtout par le recul de l'alimentation et de l'énergie. L'inflation de l'alimentation, qui s'élevait encore à 3,3% en septembre, a diminué à 2,4% en octobre. L'inflation des produits énergétiques a aussi continué à s'éroder: de -5,3% en septembre à -6,2% en octobre. Le gaz naturel, les carburants, le gasoil de chauffage et l'électricité coûtent respectivement 8,9%, 8,1%, 6,9% et 0,5% de moins qu'en octobre de l'année dernière. Outre l'énergie, le prix des pommes de terre, des légumes frais et des chambres d'hôtel était également à la baisse. Ces baisses ont été en partie compensées par les hausses de prix de la viande, des services d'entretien et de réparation de véhicules, des consommations dans les restaurants et les cafés, des vêtements et chaussures, des produits laitiers, de l'électricité et des séjours en village de vacances. L'indice santé augmente en octobre de 0,18 point et atteint 120,99 points, contre 120,81 points en septembre. L'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 122,01 points, n'était pas dépassé en octobre.