La dette du pays a augmenté de 15,2 points de pourcentage par rapport à la même période de l'année précédente, une hausse liée tant à l'administration centrale qu'aux 17 régions autonomes, selon les chiffres publiés vendredi par la Banque d'Espagne.

Le gouvernement prévoit que la dette publique du pays, qui s'alourdit mécaniquement avec la hausse des déficits, devrait s'envoler à 91,4% en 2013, 96,2% en 2014, 99,1% en 2015 et 99,8% en 2016.

Après avoir annoncé en 2012 un programme d'économies atteignant 150 milliards d'euros jusqu'en 2014, le gouvernement a dû relever fin avril son objectif de réduction du déficit public, à 6,3% du PIB cette année contre une prévision de 4,5%, puis 5,5% en 2014, 4,1% en 2015 et 2,7% en 2016.

La dette du pays a augmenté de 15,2 points de pourcentage par rapport à la même période de l'année précédente, une hausse liée tant à l'administration centrale qu'aux 17 régions autonomes, selon les chiffres publiés vendredi par la Banque d'Espagne. Le gouvernement prévoit que la dette publique du pays, qui s'alourdit mécaniquement avec la hausse des déficits, devrait s'envoler à 91,4% en 2013, 96,2% en 2014, 99,1% en 2015 et 99,8% en 2016. Après avoir annoncé en 2012 un programme d'économies atteignant 150 milliards d'euros jusqu'en 2014, le gouvernement a dû relever fin avril son objectif de réduction du déficit public, à 6,3% du PIB cette année contre une prévision de 4,5%, puis 5,5% en 2014, 4,1% en 2015 et 2,7% en 2016.