En 2020, près de 5,7 millions de déclarations à l'impôt des personnes physiques ont été enrôlées, soit 12% de plus qu'en 2019, rapporte L'Echo mercredi, citant les chiffres du rapport annuel du SPF Finances.

Comme traditionnellement, le fisc doit plus d'argent aux contribuables que l'inverse, cela n'a pas un impact favorable pour les finances publiques. En effet, moins de 28% des déclarations enrôlées en 2020 affichaient un solde positif en faveur du fisc, tandis que près de 53% affichaient au contraire un solde en faveur du contribuable, les autres présentant un solde à acquitter nul, les prélèvements effectués en amont couvrant exactement les impôts dus.

19% de plus qu'en 2019

Résultat: le SPF Finances a versé, en 2020, 4,3 milliards aux contribuables particuliers, 19% de plus qu'en 2019, tandis qu'il n'a reçu que 2,027 milliards dus par les contribuables particuliers - un montant lui aussi en progression de 19%. En net, ce sont donc près de 366 millions d'euros supplémentaires qui ont été décaissés par le fisc en faveur des contribuables particuliers en 2020 pour remboursement d'impôts par rapport à l'année précédente. L'accélération des enrôlements ne concerne pas que les personnes physiques.

Le même phénomène pour l'impôt des sociétés

On observe un phénomène identique pour les déclarations à l'impôt des sociétés, avec plus de 303.000 dossiers qui ont été traités en 2020, soit 14% de plus qu'en 2019. Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

En 2020, près de 5,7 millions de déclarations à l'impôt des personnes physiques ont été enrôlées, soit 12% de plus qu'en 2019, rapporte L'Echo mercredi, citant les chiffres du rapport annuel du SPF Finances. Comme traditionnellement, le fisc doit plus d'argent aux contribuables que l'inverse, cela n'a pas un impact favorable pour les finances publiques. En effet, moins de 28% des déclarations enrôlées en 2020 affichaient un solde positif en faveur du fisc, tandis que près de 53% affichaient au contraire un solde en faveur du contribuable, les autres présentant un solde à acquitter nul, les prélèvements effectués en amont couvrant exactement les impôts dus.19% de plus qu'en 2019Résultat: le SPF Finances a versé, en 2020, 4,3 milliards aux contribuables particuliers, 19% de plus qu'en 2019, tandis qu'il n'a reçu que 2,027 milliards dus par les contribuables particuliers - un montant lui aussi en progression de 19%. En net, ce sont donc près de 366 millions d'euros supplémentaires qui ont été décaissés par le fisc en faveur des contribuables particuliers en 2020 pour remboursement d'impôts par rapport à l'année précédente. L'accélération des enrôlements ne concerne pas que les personnes physiques.Le même phénomène pour l'impôt des sociétésOn observe un phénomène identique pour les déclarations à l'impôt des sociétés, avec plus de 303.000 dossiers qui ont été traités en 2020, soit 14% de plus qu'en 2019. Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.