"Les vols seront suspendus à partir de jeudi 19 mars et jusqu'au 31 mars (...) Il s'agit de réduire le nombre d'interactions immédiates avec des touristes arrivant ou quittant l'Égypte", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse télévisée.

Le secteur de l'aviation civile devrait perdre environ 2,25 milliards de livres égyptiennes (130 millions d'euros), a estimé le chef du gouvernement sans toutefois préciser sur quelle période de temps

Cette décision intervient quelques jours après l'annonce par le président Abdel Fattah el-Sissi de la fermeture des écoles et des universités, afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

M. Madbouli a également annoncé une réduction du nombre de fonctionnaires pour les mêmes raisons, sans préciser le calendrier de mise en oeuvre de cette mesure.

Il a enjoint les Égyptiens à "ne pas prendre les choses à la légère" et à "bien rester" chez eux.

Face aux risques de panique, le Premier ministre les a également priés de ne pas faire trop de provisions, assurant qu'il n'y aurait pas de pénuries.

Dimanche, 126 cas de nouveau coronavirus ont été officiellement détectés en Égypte et deux personnes sont mortes de la maladie dans le pays.

Ces dernières semaines, plusieurs pays, dont la France, les Etats-Unis, le Liban et la Tunisie ont signalé des cas de Covid-19 chez des personnes ayant séjourné en Égypte.

"Les vols seront suspendus à partir de jeudi 19 mars et jusqu'au 31 mars (...) Il s'agit de réduire le nombre d'interactions immédiates avec des touristes arrivant ou quittant l'Égypte", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse télévisée. Le secteur de l'aviation civile devrait perdre environ 2,25 milliards de livres égyptiennes (130 millions d'euros), a estimé le chef du gouvernement sans toutefois préciser sur quelle période de temps Cette décision intervient quelques jours après l'annonce par le président Abdel Fattah el-Sissi de la fermeture des écoles et des universités, afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. M. Madbouli a également annoncé une réduction du nombre de fonctionnaires pour les mêmes raisons, sans préciser le calendrier de mise en oeuvre de cette mesure. Il a enjoint les Égyptiens à "ne pas prendre les choses à la légère" et à "bien rester" chez eux. Face aux risques de panique, le Premier ministre les a également priés de ne pas faire trop de provisions, assurant qu'il n'y aurait pas de pénuries. Dimanche, 126 cas de nouveau coronavirus ont été officiellement détectés en Égypte et deux personnes sont mortes de la maladie dans le pays. Ces dernières semaines, plusieurs pays, dont la France, les Etats-Unis, le Liban et la Tunisie ont signalé des cas de Covid-19 chez des personnes ayant séjourné en Égypte.