C'est ce qu'il ressort-il d'un rapport de Friedrich Schneider, un professeur autrichien d'une université de Linz, expert en la matière, et que le quotidien Het Laatste Nieuws évoque vendredi dans ses colonnes. Chaque année, cette pratique fait perdre plusieurs dizaines de milliards de recettes à l'Etat belge.

L'importance de l'économie souterraine en Belgique est considérable au regard de nos pays voisins. Aux Pays-Bas, elle représente ainsi 9,1% du PIB, pour 13,3% en Allemagne et 10,8% en France.

Le rapport met toutefois en évidence une amélioration dans la lutte contre cette pratique au cours de ces dernières années. L'économie souterraine représentait en effet encore 17,8% du PIB en 2009, contre 16,8% en 2012 et 16,4% l'année dernière.

C'est ce qu'il ressort-il d'un rapport de Friedrich Schneider, un professeur autrichien d'une université de Linz, expert en la matière, et que le quotidien Het Laatste Nieuws évoque vendredi dans ses colonnes. Chaque année, cette pratique fait perdre plusieurs dizaines de milliards de recettes à l'Etat belge. L'importance de l'économie souterraine en Belgique est considérable au regard de nos pays voisins. Aux Pays-Bas, elle représente ainsi 9,1% du PIB, pour 13,3% en Allemagne et 10,8% en France. Le rapport met toutefois en évidence une amélioration dans la lutte contre cette pratique au cours de ces dernières années. L'économie souterraine représentait en effet encore 17,8% du PIB en 2009, contre 16,8% en 2012 et 16,4% l'année dernière.